Maisons passives

Nous aimons le bois et la planète qui le crée. Pour nous, les maisons passives sont un beau rêve devenu réalité.

Bâtiments passifs vs. bâtiments à énergie zéro

Maison passive – telle que définie par Passivhaus Institut – est une maison extrêmement efficace du point de vue énergétique, mais se distingue des bâtiments à énergie zéro par le fait qu’elle n’exige cependant un apport d’énergie pour maintenir le confort intérieur, même si celui est très réduit. Le terme «passive» est applicable tant aux logements individuels qu’à ceux collectifs ou aux bâtiments industriels ou commerciaux. Dans la construction d’un bâtiment passif, chaque élément contribue à rendre la consommation d’énergie plus efficace et à minimiser les pertes d’air ou d’énergie.

Maison bois passive– une garantie du confort

Pourquoi une ossature bois a un avantage dans la construction d’un bâtiment passif? Le bois combine la capacité d’absorber la chaleur et de la retenir avec un certain nombre de propriétés extrêmement importantes telles que la résistance à l’eau, l’intégrité structurale et la qualité de la finition.

A partir d’une bonne connaissance du terrain sur lequel on va construire, la performance énergétique du nouveau bâtiment est due également à l’orientation, à l’utilisation judicieuse des ressources lors de la construction, au positionnement correct des masses thermiques, à la disposition des pièces, des portes, des fenêtres, au choix des méthodes ombrage, etc.

La norme de maison passive prévoit au moins les suivantes performances:

Besoin calorique constant maximum : 10 W/m²;

Besoin annuel d’énergie maximum : 42 kWh/m².

Besoin annuel maximum pour le réchauffage de l’espace : 15 kWh/m²;

À défaut de respecter les paramètres ci-dessus, un bâtiment n’est plus considéré comme passif.

Dimmer – Équipe complètement certifiée par Passivhaus Institut, de la conception au montage

La Directive 2010/31/UE du Parlement européen et du Conseil du 19 mai 2010 sur la performance énergétique des bâtiments, prévoit une augmentation de l’efficacité des nouveaux bâtiments et prévoit que tous les bâtiments nouveaux soient énergétiquement performants („nearly zero-energy”) avant la fin de l’année 2020, tandis que les bâtiments publics avant la fin de l’année 2018.

Selon iPHA (Association Internationale des Maisons Passives), seulement environ 60.000 maisons dans le monde sont construites selon ces normes, bien qu’un nombre considérablement plus petit soit certifié à cet égard. Tant les concepteurs que l’équipe de montage de Dimmer sont certifiés par le PHI (Institut des Maisons Passives), pour les connaissances dans la conception des bâtiments selon les normes de la maison passive. L’une des maisons passives les plus récentes à la construction de laquelle l’équipe de Dimmer a participé  est #casabuhnici.