Solutions pour les craintes les plus fréquentes liées au bois

Un aperçu des méthodes de travail de notre équipe, qui élimines les problèmes les plus communs liés au bois

Le bois est un élément structurel excellent et très résistant aux tremblements de terre.

Le bois est très résistant et très durable

Les séismes ne peuvent pas être prévus, mais leur effet dévastateur peut être évité grâce à une planification minutieuse et à une optimisation maximum. Des pays comme le Japon, où sans de telles mesures les pertes seraient immenses, consacrent du temps à la recherche et au développement de la technologie du bâtiment à ossature bois. Les tremblements de terre causent des dommages dans les conditions suivantes : les vibrations des ondes sismiques sont transmises aux bâtiments présents sur le terrain visé. Pratiquement, le sol est accéléré localement; l’accélération, avec la masse de la construction, se transforme en inertie. C’est comme quand vous êtes dans votre voiture et la voiture part soudainement. Plus le bâtiment  est loud, plus les dégâts sont importants. Les maisons bois se comportent si bien pendant les tremblements de terre car elles sont si légères, mais aussi parce que le bois est élastique. De plus, grâce à la structure de ce type de bâtiments, ils permettent aux forces de se décharger de sorte qu’ils deviennent extrêmement résistants à la force sismique.

Le bois n’est pas attaqué par la carie s’il est correctement traité.

Le traitement initial du bois élimine ces problèmes

Vous devez savoir dès le début que chaque morceau de bois utilisé dans nos bâtiments est traité contre l’humidité, les champignons et les insectes.

Les champignons peuvent se produire, cependant, à cause des pluies et des variations d’humidité, mais on se débarrasse de cette menace dès la phase initiale du travail, à travers un bon séchage (assisté et contrôlé) du bois. D’autre part, la carie attaque l’écorce du bois et nous n’utilisons pas dans nos projets l’écorce pour la construction de bâtiments. Donc nous éliminons dès le début la source du problème.

Si, exceptionnellement, le bois est attaqué par les parasites, ceux-ci peuvent être éliminés dans toute phase de la construction, même après l’achèvement de celle-ci, à l’aide de solutions spécifiques. (est-il possible? )

Soluții pentru cele mai frecvente temeri legate de lemn O trecere în revistă a metodelor de lucru ale echipei noastre, care anulează cele mai populare probleme ale lemnului Lemnul este un element structural excelent și rezistă foarte bine la cutremure. Lemnul este foarte puternic și foarte durabil Cutremurele nu pot fi prevăzute, dar efectul lor devastator poate fi prevenit printr-o planificare minuțioasă și prin optimizare maximă. Țări precum Japonia, unde fărăastfel de măsuri pierderile ar fi imense, dedică timp cercetării și dezvoltăriitehnologiei clădirilor pe structură din lemn. Cutremurele produc pagube înurmătoarele condiții: vibrațiile undelor seismice se transmit clădirilor aflate pe terenul afectat. Practic, terenul este accelerat local; accelerația împreună cu masaconstrucției se transformă în inerție. Este ca atunci când te afli în mașină iar mașina pleacă brusc. Cu cât construcția este mai grea, cu atât distrugerile sunt mai mari. Casele din lemn se comportă atât de bine la cutremur tocmai pentru că sunt atât de ușoare, dar și pentru faptul că lemnul este elastic. Mai mult, prin însășistructura acestui tip de clădiri, ele permit descărcarea forțelor în așa fel încât devin extrem de rezistente la forță seismică. O clădire din lemn nu este mai predispusă unui incendiu decât clădirile din beton sau metal. Lemnul arde foarte lent Probabil cea mai mare temere legată de lemn este aceea că poate arde foarte repede. Nu doar că viteza de ardere a lemnului este mică (0.70 mm/minut), dar comportamentul lui la incendiu este unul neașteptat: după câteva zeci de minute de ardere se depune cenușa, care nu mai permite focului să se propage. În plus, lemnul permite folosirea diverselor tratamente de ignifugare care încetinesc și mai mult procesul de ardere. Iar daca te temi că la un incendiu clădirea va cădea, trebuie să îți spunem că, în funcție de dimensiunea secțiunii structurii, casa va fi încă în picioare chiar și după o oră de ardere. Cele mai mari temeri legate de lemn dezvăluie, de fapt, niște posibilități neașteptate. Ca material de construcții, el se comportă excelent chiar unde te-ai aștepta mai puțin. De aceea credem că lemnul este uimitor. Lemnul arde lent Viteza de ardere a lemnului este 0,70 mm/minut. Betonul se degradează la ardere În cazul unui incendiu, betonul se fisurează, se exfoliază și lasă armătura descoperită. Oțelul se curbează La 800 de grade Celsius, oțelul se curbează și își pierde jumătate din rezistență. Lemnul nu este atacat de carii dacă este tratat corespunzător. Tratementul inițial al lemnului elimină aceste probleme Trebuie să știi de la început că fiecare piesă de lemn folosită în construcțiile noastre este tratată împotriva umidității, a ciupercilor și a insectelor. Ciupercile pot apărea, însă, din cauza ploii și a variațiilor de umiditate, dar de această amenințare scăpăm încă din faza incipientă a lucrării, printr-o bună uscare (asistată și controlată) a lemnului. Cariile, pe de altă parte, atacă scoarța lemnului, iar în proiectele noastre, scoarța nu este folosită în construcția clădirii. Eliminăm, deci, din start, sursa acestei probleme. Dacă în mod excepțional, lemnul este atacat de dăunători, aceștia pot fi eliminați în orice punct al construcției, chiar și după finalizare, cu soluții specifice. (e posibil? ) O izolație făcută corect rezolvă problema zgomotelor nedorite și lemnul nu mai scârțâie. De la vata minerală la cauciuc sau pâslă, există nenumărate soluții de izolare care să anuleze problema zgomotului. Există o teamă de zgomote nedorite pe care o înțelegem: oricine a fost într-o casăveche din lemn sau o cabană la munte știe că pereții sau podelele din lemn permit sunetului să treacă cu foarte mare ușurință. Plus că multe scârțâie la cel mai mic pas. Lemnul ca atare poate permite sunetului să se propage. O podea din lemn scârțâie din cauza a două piese care se ating între ele. Soluția pentru aceste probleme stă în izolație. Această se poate face cu cauciuc, pâslă, vată minerală șimulte altele în cazul podelelor și cu materialele termoizolante adăugate îngrosimea pereților. Dacă este uscat corect, lemnul nu își pierde rezistența și nici nu crapă. O uscare corectă sau incleierea unor profile mai mici, mențin rezistenșa lemnului. Principalul motiv pentru care apar crăpături este procesul de uscare, care de multeori implică variații de umiditate mult prea mari și bruște. Însă lemnul folosit în construcțiile Dimmer, este uscat în mod controlat și asistat în uscătoare industriale care nu permit ca astfel de variații să se producă. Mai mult, este posibilă folosirea lemnului stratificat prin încleierea unor profluri mai mici. Astfel, chiar dacă vor apărea crăpături, ele vor fi de dimensiuni foarte mici și nesemnificative. Tratat corect, lemnul nu putrezește, iar casa își păstrează rezistența. Un tratament corect impotriva umezelii și o uscare controlată rezolvă această problemă Variațiile de umiditate sunt principalul motiv pentru care putrezirea lemnului s-ar putea produce. Însă aceasta apare și în urma contactului cu pământul vegetal sau cu materia organică. De aceea există soluții dedicate pentru protecția lemnului la contactul cu solul sau cu apa, precum aplicarea unui tratament sub presiune a lemnului. Solutions pour les craintes les plus fréquentes liées au bois Un aperçu des méthodes de travail de notre équipe, qui élimines les problèmes les plus communs liés au bois Le bois est un élément structurel excellent et très résistant aux tremblements de terre. Le bois est très résistant et très durable Les séismes ne peuvent pas être prévus, mais leur effet dévastateur peut être évité grâce à une planification minutieuse et à une optimisation maximum. Des pays comme le Japon, où sans de telles mesures les pertes seraient immenses, consacrent du temps à la recherche et au développement de la technologie du bâtiment à ossature bois. Les tremblements de terre causent des dommages dans les conditions suivantes : les vibrations des ondes sismiques sont transmises aux bâtiments présents sur le terrain visé. Pratiquement, le sol est accéléré localement; l’accélération, avec la masse de la construction, se transforme en inertie. C’est comme quand vous êtes dans votre voiture et la voiture part soudainement. Plus le bâtiment est loud, plus les dégâts sont importants. Les maisons bois se comportent si bien pendant les tremblements de terre car elles sont si légères, mais aussi parce que le bois est élastique. De plus, grâce à la structure de ce type de bâtiments, ils permettent aux forces de se décharger de sorte qu’ils deviennent extrêmement résistants à la force sismique. Un bâtiment en bois n’est pas plus enclins aux incendies que les bâtiments en béton ou en métal. Le bois brûle très lentement La plus grande crainte liée au bois est peut-être qu’il peut brûler très rapidement. Non seulement que la vitesse de combustion du bois est basse (0,70 mm/minute), mais son comportement au feu est inattendu: après quelques minutes de combustion, les cendres se déposent et empêchent le feu de se propager. En outre, le bois permet l’utilisation de divers traitements ignifuges qui ralentissent encore le processus de combustion. Et si vous craignez que le bâtiment puisse s’effondre pendant un incendie, nous devons vous dire que selon la dimension de la section de la structure, la maison restera debout même après une heure de combustion. Les plus fortes craintes liées au bois révèlent, en réalité, des possibilités inattendues. En tant que matériau de construction, il se comporte très bien même là où vous vous attendiez le moins. C’est pourquoi nous pensons que le bois est incroyable. Le bois brûle lentement La vitesse de combustion du bois est de 0,70 mm/minute. Le béton se dégrade lors de la combustion En cas d’incendie, le béton craque, se gerce et laisse l’armature découverte. L’acier se plie À 800 degrés Celsius, l’acier se plie et perd la moitié de sa résistance. Le bois n’est pas attaqué par la carie s’il est correctement traité. Le traitement initial du bois élimine ces problèmes Vous devez savoir dès le début que chaque morceau de bois utilisé dans nos bâtiments est traité contre l’humidité, les champignons et les insectes. Les champignons peuvent se produire, cependant, à cause des pluies et des variations d’humidité, mais on se débarrasse de cette menace dès la phase initiale du travail, à travers un bon séchage (assisté et contrôlé) du bois. D’autre part, la carie attaque l’écorce du bois et nous n’utilisons pas dans nos projets l’écorce pour la construction de bâtiments. Donc nous éliminons dès le début la source du problème. Si, exceptionnellement, le bois est attaqué par les parasites, ceux-ci peuvent être éliminés dans toute phase de la construction, même après l’achèvement de celle-ci, à l’aide de solutions spécifiques. (est-il possible? ) Une isolation correctement faite permet de résoudre le problème du bruit ennuyeux et le bois ne grince plus. De la laine minérale au caoutchouc ou au feutre, il existe d’innombrables solutions pour éliminer le problème du bruit. Il y a une peur liée aux bruits ennuyeux que nous comprenons : tous ceux qui sont entrés dans une vieille maison en bois ou un refuge de montagne savent que les murs ou les planchers en bois permettent au son de passer très facilement. Pour ne plus parler qu’on sent beaucoup de craquements à chaque pas. Le bois lui-même peut permettre au son de se propager. Un plancher en bois grince à cause de deux pièces qui se touchent entre elles. La solution à ces problèmes réside dans l’isolation. Celle ci peut être réalisée avec du caoutchouc, du feutre, de la laine minérale et bien d’autres, dans le cas des planchers, et avec des matériaux thermo-isolants ajoutés à l’épaisseur des parois. S’il est correctement séché, le bois ne perd pas sa résistance et ne se fissure pas. Un séchage correct ou un collage de profils plus petits maintient la résistance du bois. Le motif principal pour lequel les fissures se produisent est le processus de séchage, qui implique souvent des variations d’humidité trop grandes et brusques. Mais le bois utilisé dans les constructions Dimmer est séché de façon contrôlée et assistée dans des séchoirs industriels qui ne permettent pas que de telles variations se produisent. En outre, il est possible d’utiliser du bois stratifié en collant des profils plus petits. Ainsi, même si des fissures apparaissent, elles seront de dimensions très petites et insignifiantes. S’il est correctement traité, le bois ne pourrit pas, et la maison maintient sa force. Un traitement adéquat contre l’humidité et un séchage contrôlé résolvent ce problème. Les variations d’humidité sont la principale raison pour laquelle la pourriture du bois se produit. Mais celle-ci apparaît également suite au contact avec la terre végétale ou avec la matière organique. C’est pourquoi il existe des solutions dédiées à la protection du bois lors du contact avec le sol ou l’eau, telles que l’application d’un traitement sous pression du bois.

Un séchage correct ou un collage de profils plus petits maintient la résistance du bois.

Le motif principal pour lequel les fissures se produisent est le processus de séchage, qui implique souvent des variations d’humidité trop grandes et brusques. Mais le bois utilisé dans les constructions Dimmer est séché de façon contrôlée et assistée dans des séchoirs industriels qui ne permettent pas que de telles variations se produisent. En outre, il est possible d’utiliser du bois stratifié en collant des profils plus petits. Ainsi, même si des fissures apparaissent, elles seront de dimensions très petites et insignifiantes.

Un bâtiment en bois n’est pas plus enclins aux incendies que les bâtiments en béton ou en métal.

Le bois brûle lentement

La plus grande crainte liée au bois est peut-être qu’il peut brûler très rapidement. Non seulement que la vitesse de combustion du bois est basse (0,70 mm/minute), mais son comportement au feu est inattendu: après quelques minutes de combustion, les cendres se déposent et empêchent le feu de se propager. En outre, le bois permet l’utilisation de divers traitements ignifuges qui ralentissent encore le processus de combustion. Et si vous craignez que le bâtiment puisse s’effondre pendant un incendie, nous devons vous dire que selon la dimension de la section de la structure, la maison restera debout même après une heure de combustion.

Les plus fortes craintes liées au bois révèlent, en réalité, des possibilités inattendues. En tant que matériau de construction, il se comporte très bien même là où vous vous attendiez le moins. C’est pourquoi nous pensons que le bois est incroyable.

Le bois brûle lentement

La vitesse de combustion du bois est de 0,70 mm/minute.

L’acier se plie

À 800 degrés Celsius, l’acier se plie et perd la moitié de sa résistance.

Le béton se dégrade lors de la combustion

En cas d’incendie, le béton craque, se gerce et laisse l’armature découverte.

Une isolation correctement faite permet de résoudre le problème du bruit ennuyeux et le bois ne grince plus.

De la laine minérale au caoutchouc ou au feutre, il existe d’innombrables solutions pour éliminer le problème du bruit.

Il y a une peur liée aux bruits ennuyeux que nous comprenons :  tous ceux qui sont entrés dans une vieille maison en bois ou un refuge de  montagne savent que les murs ou les planchers en bois permettent au son de passer très facilement. Pour ne plus parler qu’on sent beaucoup de craquements à chaque pas. Le bois lui-même peut permettre au son de se propager. Un plancher en bois grince à cause de deux pièces qui se touchent entre elles. La solution à ces problèmes réside dans l’isolation. Celle ci peut être réalisée avec du caoutchouc, du feutre, de la laine minérale et bien d’autres, dans le cas des planchers, et avec des matériaux thermo-isolants ajoutés à l’épaisseur des parois.

S’il est correctement traité, le bois ne pourrit pas, et la maison maintient sa force.

Un traitement adéquat contre l’humidité et un séchage contrôlé résolvent ce problème.

Les variations d’humidité sont la principale raison pour laquelle la pourriture du bois se produit. Mais celle-ci apparaît également suite au contact avec la terre végétale ou avec la matière organique. C’est pourquoi il existe des solutions dédiées à la protection du bois lors du contact avec le sol ou l’eau, telles que l’application d’un traitement sous pression du bois.